Sélectionner une page

Voler est l’une des expériences les plus étranges que l’on puisse vivre, et ce sera bien pire si vous le faites pour la première fois. Nous n’aimons pas tous voler. C’est à cause de l’attraction que nous avons dans le ventre lorsque nous nous déplaçons contre la gravité, et aussi parce qu’il arrive parfois que vous tombiez malade à bord et que vous vomissiez tout le voyage. Ce qui va être beaucoup plus risqué que cela, c’est de voyager avec un bébé. Vous devrez prendre de nombreuses mesures pour vous assurer que votre voyage se déroule sans problème. Voici donc quelques conseils qui vous aideront dans de tels cas.

Ayez-en trop :

En tant que mère, vous saurez toujours ce dont votre enfant a besoin, veillez à tout emporter et, lorsqu’il s’agit de voyager en avion avec un bébé, veillez à donner la priorité aux besoins de l’enfant plutôt qu’aux vôtres. De cette façon, votre voyage avec l’enfant est toujours agréable. Mais que faire si vous n’avez plus de fournitures que vous avez apportées à bord. Cela peut être gênant. C’est pourquoi nous vous emmenons toujours porter en excès, plus que ce dont vous avez réellement besoin.

Payez pour l’espace supplémentaire :

Si vous avez la baie sur vos genoux, vous devrez changer sans cesse de direction. Pour que cela soit pratique, vous devez avoir beaucoup d’espace, sinon vous allez déranger la personne à côté de vous et aussi vous fatiguer. Une façon de vous en sortir est de payer pour avoir plus d’espace pour les jambes et de vous procurer suffisamment d’espace pour vous loger. De cette façon, vous facilitez grandement les choses.

Ne vous lancez jamais dans des projets de dernière minute :

C’est une chose dont la plupart des parents sont conscients, mais nous la gardons ici comme un rappel. La plupart d’entre vous savent que vous portez un bébé et que les plans de dernière minute ne fonctionneront pas, mais nous avons quand même tendance à faire quelque chose ou l’autre. Même si ce sera quelque chose d’aussi simple que de faire recharger vos gadgets, il vaut mieux le faire bien à l’avance, avant de monter à bord.

Faites bon usage du temps d’embarquement :

Si vous embarquez avec votre famille et si vous bénéficiez d’une prime pour enfant en bas âge, peu de compagnies aériennes vous donnent la possibilité d’embarquer pendant le temps familial, c’est-à-dire avant que les autres passagers ne puissent embarquer. Vous pouvez en profiter pour habituer l’enfant à la situation, mais si votre enfant ne va pas aimer les espaces vides, vous devrez peut-être attendre l’embarquement avec d’autres passagers et le rendre agréable.

Soyez prêt à affronter l’inconnu :

Quelle que soit votre préparation, il y aura des situations auxquelles vous vous serez préparé. Il y aura toujours des rencontres impromptues quand il s’agira de voler et de faire des bébés. Assurez-vous donc d’être toujours prêt à affronter l’inconnu. Il vous suffit d’avoir en réserve beaucoup de courage et d’aborder la situation avec la présence d’esprit.